Interférences

Interférences (CD, 2013)

interferences (1) interferences (2) interferences

Acheter le CD via PWM Distrib

 

Titres des morceaux

  1. Interférences Part I (7:35)
  2. Interférences Part II (10:24)
  3. Interférences Part III (8:12)
  4. Interférences Part IV (8:24)
  5. Interférences Part V (9:38)
  6. Interférences Part VI (8:08)
  7. Interférences Part VII (15:07)

Total : 67:29 min

A propos de l’album

Composés et joués par les deux compères nantais, Olivier Briand et Bertrand Loreau, ces sept morceaux ont été produits à l’intention des amis de l’association Patch Work Music. Sept ballades légères où les talents et habitudes musicales d’Olivier et Bertrand se mélangent et « interfèrent » harmonieusement.

Extraits

 

 

 Ils en parlent…

Les auditeurs qui ne sont pas familiers avec les œuvres de Bertrand Loreau et de celles d’Olivier Briand, découvriront assurément avec Interférences,un des meilleurs CD de type « Berlin School » du moment.Les aficionados des oeuvres des deux musiciens nantais découvriront, en plus, que la délicatesse du compositeur de Prières se marie merveilleusement bien avec les mélodies planantes et les sons torturés du brillantissime Olivier. Leur complicité musicale et amicale de longue date s’en ressent. Les parts 1 à 6 ne forment à elle seules qu’un seul bloc incroyablement riche en climats musicaux suffisamment divers pour ne pas nous lasser, mais suffisamment homogènes pour laisser une cohérence à l’ensemble. J’ai un faible pour les séquences de la part 1 très pure, de la part 5 très schulzienne et de la part 6 très dreamienne. La part 7 d’un quart d’heure permet aux musiciens de bien développer leurs idées. Tout débute avec une introduction constituée de sons naturels prometteuse d’un riche voyage musical. Bertrand et Olivier nous offrent alors un dialogue étourdissant entre une mélodie limpide et des séquences évolutives et progressives jusqu’au final. On accède alors à l’ intemporel, en deux temps, d’abord planant et grandiose, ensuite mélodieux pour nous ramener doucement sur la terre ferme.

Ces magnifiques voyages en appellent d’autres. A bons entendeurs…. – Charles Coursaget.

“Interférences” est un superbe album où Bertrand Loreau et Olivier Briand ont trouvé une brèche intemporelle pour infiltrer les corridors inexplorés de la Berlin School rétro. Le duo Nantais utilise à escient les sources de leurs inspirations et les ramifications de leurs disparités pour offrir un album où les doux rythmes morphiques embrassent à pleine musicalité des synthés aux harmonies toujours lyriques. Un indispensable pour ceux qui aiment le Berlin School des années analoguesSylvain Lupari (Guts of darkness)